Le Cumin – Cuminum cyninum L. Famille des Apiacées.

Nom commun du Cumin : Anis âcre – Carvi – Faux Anis – Cumin bâtard – Cumin Royal.

Aspect du Cumin : Plante herbacée annuelle – Feuilles filiformes – Fruits jaunes, ovales et très fins avec des poils, en cosses – Fleurs petites et blanches en ombelles

Taille du Cumin : Entre 30 et 60cm.

Floraison du Cumin : De mai à juin.

Type de faune : Sol peu humide et riche.

Climat/habitat : Méditerranéen – ensoleillé.

Préparations du Cumin :

Cuisine : Utilisé comme aromate dans les Curry, Chili, Tajine, Merguez, Gaspacho, Ras-el-hanout, Garam Masala, Lablabi, potages, poissons, volailles,…

Infusion : 5g de fruits secs par ½ litre d’eau – 2 fois par jour.

Ou infusez 15g de Cumin, 15gr de Carvi, 15gr d’Anis vert – 2 fois par jour pendant 10.jours, 10 jours d’arrêt, reprise de 10 jours.

Précautions : Bien gérer le dosage du Cumin car son goût est très fort et sa saveur chaude, piquante et âcre.

Le Cumin dans l’histoire

La genèse

Il trouve son origine des plateaux asiatiques et des chaines septentrionales du Turkestan (Nord de l’Afghanistan). Son utilisation date d’au moins 5000 ans.

Elle se répandit en Chine, en Égypte dès la haute Antiquité, pour se propager ensuite en Arabie, Israël où il servait de dîme versée au Temple par les Hébreux orthodoxes.

En Grèce et en Égypte, le Cumin était utilisé par les médecins et les guérisseurs pour composer des drogues narcotiques. En Inde, avec les clous de Girofle et la Cardamone, les graines vertes de Cumin étaient fumaient par les femmes des harems.

Sous la Rome antique, le Cumin était mit à l’honneur sur les tables, car il permettait de libérer les entrailles douloureuses et d’évacuer les vents incongrus et disgracieux.

Au cours des siècles, on retrouve le Cumin cité dans de nombreux ouvrages pour son utilisation contre le mal de mer à faible dose, un vomitif à haute dose, mais avant tout un anti diarrhées dans les fièvres des marais.

Dès le 15ème siècle, les Hollandais et les Anglais mélange des graines de Cumin à leurs fromages pour les rendre plus digestes.

La médecine traditionnelle chinoise l’utilisait déjà depuis des siècles pour tiédir la rate ou rafraichir le foie et améliorer l’appétit.

Le Cumin aphrodisiaque

Le Cumin tire ses vertus aphrodisiaques de son huile essentielle qui excite le système nerveux parasympathique tout en calmant le système nerveux central. Ses qualités emménagogues facilitent le cycle menstruel, ainsi que la décongestion pelvienne après les règles, rendant de fait, plus propices les ébats amoureux.

Le Cumin est aussi un remède souverain contre les leucorrhées (pertes non sanglantes de l’appareil génital féminin) qui peuvent être inhibitrices des divertissements libertins chez les deux partenaires.

Propriété et substances actives du Cumin

Propriétés du Cumin : Excitant du système nerveux Parasympathique – Antiseptique – Digestive – Apéritive – Carminatif Anti nauséeux – Aphrodisiaque – Emménagogue.

Substances actives du Cumin : Huile Fixe – Huile essentielle à forte odeur – Tanin – Cristaux d’aleurone – matières résineuses et pectiques – Dipentène.

Inscrivez-vous à notre newsletter :

Pour tout connaître sur les plantes aphrodisiaques !